– Hier – Appel à participation #1 au carnet “L’infra-ordinaire”

Appel à durée indéterminé.

Racontez votre journée d’hier à l’université, au labo, au bureau, sur le terrain, avec une série de phrases commençant par “Hier…”*

La taille des phrase est libre, l’amorce seule est proposée

Les textes peuvent être envoyés à faury@unistra.fr ou être postés directement en commentaires. Ils pourront être publiés sous forme de billets dans le carnet avec l’accord des auteur.e.s.

*J’emprunte cette idée à Amélie Charcosset, proposée lors d’un atelier d’écriture, qui l’a elle-même rencontrée dans un autre atelier. Et Perec n’est pas loin.


2 réponses sur “– Hier – Appel à participation #1 au carnet “L’infra-ordinaire””

  1. Hier, j’ai aussi regardé de la “télé-réalité” toute la journée (“Les Marseillais”, “Les Anges”, etc.). Besoin de grands écarts pour travailler (l’horreur des bibliothèques) qui me détournent des tâches urgentes, les rendent plus tolérables ou m’empêchent salutairement de les exercer.

  2. Hier, j’ai de nouveau tenté la réorganisation de toutes mes références bibliographiques. L’obsession se déplace, elle cherche de nouveaux terrains d’expression mais dit foncièrement la même chose : l’accumulation-assainissement. Deux ordres s’opposent qui traduisent la recherche d’un équilibre : se ranger d’une part, adopter un mode de vie normativement, fantasmatiquement ou stoïquement “sain” (se lever-métronome, sport-matinée, manger-nutrition, etc.) ; laisser libre court à sa vie, l’accompagner dans ses errements et tenter de l’influencer positivement, comme le ferait un spinoziste. Dans les deux cas, l’énergie demandée est trop grande pour de si petits corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.