#Veille « Le commun comme ordinaire et comme conversation » Sandra Laugier

Les pépites, je les partage

Laugier Sandra, « Le commun comme ordinaire et comme conversation », Multitudes, 2011/2 (n° 45), p. 104-112. DOI : 10.3917/mult.045.0104. URL : https://www.cairn.info/revue-multitudes-2011-2-page-104.htm

Résumé

L’accent mis par quelques philosophes américains (Emerson, Cavell) sur la conversation ordinaire esquisse l’idéal d’une démocratie qui serait non pas celui de la discussion rationnelle, mais celui d’une circulation commune de la parole où personne ne serait sans voix. Les analyses du care comme les analyses féministes sont controversées parce qu’elles font entendre, dans le champ moral et politique, des voix subalternes jusqu’alors disqualifiées. L’attention nouvelle que propose le care est une attention à ce qui constitue ordinairement notre commun, question alors non plus métaphysique ou principielle, mais matérielle (le soutien de la vie, comme fil continu).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.