Là où je travaille il y a 5 grandes fenêtres qui donnent sur le campus

Là où je travaille il y a :

un bureau commun à 3 personnes dont mon directeur de thèse

plein de papiers et de documents mal rangés qui appartiennent à mon directeur et qui n’a pas le temps de s’en occuper, ni trier. Ils prennent la moitié du bureau

il y a des feuilles que j’ai accrochées sur le mur devant moi pour faciliter la mémorisation de certains protocoles expérimentaux Continuer la lecture de « Là où je travaille il y a 5 grandes fenêtres qui donnent sur le campus »

Hier – je suis arrivée au labo, j’ai installé mon ordi, j’ai pris 3 copies de mon manuscrit de thèse.

N. – doctorante en Biologie moléculaire et cellulaire

Hier je me suis réveillée à 7h30. Hier je me suis levée et j’ai arrangé ma chambre avant de prendre mon petit déjeuner.

Hier je me suis habillée et je suis partie de chez moi à 9h00 à vélo.

Hier je suis arrivée au labo, j’ai installé mon ordi, j’ai pris 3 copies de mon manuscrit de thèse.

Hier je suis repartie du labo, et je suis allée déposer une copie de ma thèse à l’examinatrice et après je suis allée à la poste pour envoyer les deux autres copies. Continuer la lecture de « Hier – je suis arrivée au labo, j’ai installé mon ordi, j’ai pris 3 copies de mon manuscrit de thèse. »

Là où je travaille il y a un couloir sombre avec « les labos »

par Marion, doctorante en Droit

Là où je travaille il y a des livres et des revues, puisque c’est une bibliothèque, de la moquette verte kaki immonde, des chaises oranges, des tables de 9 places. En ce moment il y a des ventilateurs. Je m’assois toujours à côté de la fenêtre.

Là où je travaille il y a une mezzanine où quand il pleut sur le toit entôlé il y a un bruit ploc ploc, on ne peut plus travailler. Continuer la lecture de « Là où je travaille il y a un couloir sombre avec « les labos » »

Hier – j’ai préparé ma présentation de vendredi.

par Marion, doctorante en Droit

Hier, je me suis levée à 8h. J’ai regardé les informations, me suis énervée contre Nadine Morano. J’ai ris d’elle. Je me souviens avoir préparé des tartines, discuté avec O. J’ai même moulu son café.

Hier, je suis partie à 9h10, à vélo, il n’y avait vraiment personne sur la route. J’ai pris l’ascenseur, montée au 3ème étage, je suis allée au labo, il y avait L., bizarre. Il n’arrive jamais tôt. Il me faut 17 minutes pour noter sur le tableau les scores de la coupe du monde, je suis deuxième, contente. Je discute avec P. et S. et je vais travailler à la bibliothèque. Continuer la lecture de « Hier – j’ai préparé ma présentation de vendredi. »

Ecritoires-miroirs

La table de travail, le bureau, le pupitre, l’écritoire.

Celui de la maison : en bois clair. Trois bougies et une boule à neige: pour réchauffer l’atmosphère. Ma boite à outils : trousse, pot à crayon, post-its (bleus, rouges, jaunes, verts), agrafeuse, perforatrice. Agenda (deux), carnets (3), cahier rouge (1). Livres : empilés. Tasse de thé : souvent. Lampe : lumière douce et plutôt chaude (dans les jaunes). Sticks à lèvre : deux, trois ? Sur le mur : « L’horizon chimérique », tant regardé depuis qu’il est affiché. Photographie non contractuelle : la place des objets dépend de l’humeur de l’occupante. Il accueille la préparation des cours, l’entassement des fiches de lecture, … la nervosité. Continuer la lecture de « Ecritoires-miroirs »